Cette page est également disponible en Anglais Anglais.

Projets 2017

Yémen : Aider dans des conditions extrêmes

Yémen : Aider dans des conditions extrêmes

Yémen : À l’hôpital d’Aden, des équipes de Médecins Sans Frontières pratiquent les opérations de sauvetage.

Depuis mars 2015, la population du Yémen souffre d’un conflit brutal. Les hôpitaux et les écoles sont frappés à plusieurs reprises par des raids aériens. Les installations gérées par Médecins Sans Frontières ont également été attaquées à plusieurs reprises. Dans ces conditions extrêmes, près de 2 000 membres du personnel yéménite et international fournissent une aide d’urgence. Les équipes travaillent directement dans les hôpitaux et les centres de santé au Yémen et soutiennent également 24 établissements médicaux dans le pays. L’aide va des opérations chirurgicales et de l’obstétrique aux équipes médicales mobiles, en passant par la fourniture d’eau et d’autres fournitures de secours.

Avec 5 000 €, Médecins Sans Frontières peut rassembler des instruments chirurgicaux, du matériel de pansement et des médicaments pour 135 patients en urgence. Avec 3 000 € ou 10 000 €, cela signifie respectivement 80 patients en urgence ou 275 patients en urgence.

Nigeria : Aide d’urgence pour les enfants mal nourris

Nigeria : aide d'urgence pour les enfants mal nourris

Cette mère est venue avec son enfant pour le faire examiner dans un centre de santé de Médecins Sans Frontières dans le nord du Nigeria. L’enfant mal nourri souffre généralement aussi de paludisme, d’infections respiratoires ou de diarrhée.

A peu près deux millions de personnes sont en fuite dans le nord-est du Nigeria. Ils cherchent à se protéger des combats entre le groupe armé Boko Haram et l’armée nigériane. Une grande partie des personnes déplacées vivent dans des camps dans les conditions les plus difficiles. Presque tout manque pour approvisionner l’énorme quantité de personnes. De nombreux enfants sont émaciés et leur vie est en danger. Les équipes de Médecins Sans Frontières traitent les malades, soignent les enfants souffrant de malnutrition aiguë, distribuent des fournitures de secours, de la nourriture et de l’eau. Afin de protéger tout particulièrement les enfants affaiblis de maladies telles que la rougeole, les membres du personnel organisent de vastes campagnes de vaccination.

Avec 5 000 €, Médecins Sans Frontières peut, par exemple, fournir à plus de 220 enfants mal nourris des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi pendant quatre semaines. Avec 3 000 € ou 10 000 €, cela signifie plus de 130 enfants ou 450 enfants respectivement.</p